« L’étrange Voyage De Monsieur Narcisse Barbibon » de Marcel Laurian

Posté le 23 juillet 2010

- « L’étrange aventure de Mr Narcisse Barbibon » de Marcel Laurian

1ere édition dans la revue le « cri-cri » éditions Offenstadt, du N° 47(18.01.1912) au N° 73(18.07.1912. Une série très amusante qui se présente sous forme de bande dessinée où chaque vignette est accompagnée en dessous d’un texte assez conséquent.Illustrations de Maurice Watt

Réédition en 1919 dans la série « collection d’aventures » sous forme de deux fascicules :

– N° 138 « les hommes singes »

- N° 139 « la guerre des nains et des géants ».

Réédition dans la collection « idés et autres…. » Éditions Recto Verso de Bernard Goorden Hors commerce N° 29 Avril 1991.

Au Pérou, le Pr Barbidon, son neveu, sa fille, son serviteur et deux Allemands, vont être victimes d’un cataclysme .Une météorite va faire exploser le globe, projetant la montagne sur laquelle ils se trouvent sur…la planète Mars. Sur celle- ci, une aventure extraordinaire va suivre sur une monde à la végétation luxuriante et aux créatures toutes plus étranges les unes que les autres .Les Martiens possèdent une avancée technologique considérable .Ils vont visiter une citée fabuleuse : Lankmirakar, peuplée de nains qui communiquent au moyen d’un transmetteur de pensée .

Dans la ville tout fonctionne à l’électricité. Leurs ennemis les plus farouches, les esprits fluidiques de la république de Pomernie, sorte d’hommes singes, viennent d’être mise en déroute, après une alliance avec nos deux « touristes Allemands » qui, loin de vouloir apporter un message de paix, firent un pacte avec le « coté obscur « de la planète. Mais le bien triomphe toujours dans ce genre d’histoire. Après la rencontre de Nostradamus, venu échouer sur la planète il y a fort longtemps et de Mahousky-khan un magicien Persan nos aventuriers regagnent la terre « à bord » d’une montagne soumise à une très forte concentration électrique qui projetée dans l’espace regagnera la terre, en plein Sahara. Ouf !

Une histoire décousue et complètement folle, à l’image d’une littérature destinée à la jeunesse où toute cohérence scientifique importait peu. Mais le ton assurément loufoque de l’histoire, à une époque où l’astre rouge était source de tous les fantasmes ( voir mon précédent article « A la surface de Mars »), nous plonge dans ces bonnes vieilles publications d’avant guerre qui sentaient bon l’esprit d’imagination, libérées de toutes entraves du « politiquement correct

 

Le format « Bande Dessinée »

  sanstitre3bg dans les auteurs et leurs oeuvres

La réédition Format « Fascicules »

2 commentaires pour « « L’étrange Voyage De Monsieur Narcisse Barbibon » de Marcel Laurian »

  1.  
    Guy Costes
    24 juillet, 2010 | 10:28
     

    Cher J.-L.
    Il est important de préciser que les dessins de « Cri-Cri » sont de Maurice Watt.
    Amicalement G.C.

    Répondre

  2.  
    26 juillet, 2010 | 4:12
     

    Détail très important que j’avais oublié de préciser, heureusement que la vieille garde est là ;)

    Répondre

Laisser un commentaire