« Dictionnaire Visuel Des Mondes Extra-Terrestres » Quelques Précurseurs et Autres à L’honneur!

Posté le 18 décembre 2010

Depuis que l’homme a commencé à redresser son buste afin de cueillir les quelques friandises qui poussaient sur les arbustes, son regard n’a eu de cesse de contempler l’immense ciel. Siège de terreurs indescriptibles, car capable de déverser sur sa misérable personne, le vent, l’eau et le feu, il fut depuis la nuit des temps source de respect de crainte et d’adoration. Puis vint le temps où les yeux se portèrent un peu plus loin dans l’espace et la découverte des nombreuses planètes qui le compose, une objet d’interrogations, de doutes et de suppositions : Sommes nous seuls dans cette immensité ?

Alors les idées les plus invraisemblables commencèrent à germer dans ces têtes folles, des plus sérieuses aux plus abracadabrantes et le contenu de ce blog en est un des exemples les plus frappant. Les hommes imaginèrent une cartographie du ciel certes des plus sérieuses et des plus détaillées, mais en ce qui concerne les probabilités d’une vie extra-terrestre on peut dire que l’imagination était au pouvoir. Pendant des décennies, les auteurs de toutes les parties du globe se sont essayés à imaginer la forme que pourrait avoir nos lointains cousins des autres planètes, en leur donnant toutes les formes et toutes les anomalies que l’on puisse imaginer. De la créature humanoïde qui nous ressemble comme un jumeau à la forme gélatineuse et gluante, toutes les diversités « aliens » furent envisagées, décrites, répertoriées.A l’époque où l’astronomie était une science approximative et que toutes les élucubrations étaient permises, les ouvrages regorgeaient d’histoires extraordinaires dont ces fameux « habitants d’une autre planète » se taillaient la part du lion.

Il faut donc saluer aujourd’hui l’excellent initiative de Yves Bosson (Dirige l’agence Martienne) et de Farid Abdelouahab (historien de l’art), de nous avoir compilé ce « Dictionnaire visuel des mondes extra-terrestres » qui se consulte comme un album photo où serait répertorié une quantité assez impressionnante de toutes les aberrations, anomalies et chimères produites par nos écrivains les plus imaginatifs. La photo de couverture est d’ailleurs assez symptomatique du contenu de l’ouvrage, puisque l’on y découvre le fameux « petit bonhomme vert » l’air malicieux (probablement échappé du roman de Frédéric Brown) tenant à la main un polaroid, prêt à prendre une photo d’un autre forme extra-terrestre que l’on ne trouvera pas dans le volume : L’être humain !

Le ton un peu humoristique est donné et en feuilletant les quelques 287 pages de l’ouvrage, il vous sera possible de vous rendre compte à quel point depuis l’antiquité jusqu’à nos jours, l’homme et ce de manière quasi obsessionnelle s’évertuera à élaborer la représentation d’une forme de vie différente. De planètes en planètes, époques après époques les auteurs nous dressent ainsi un inventaire d’une sorte de « faune de l’espace ou des espèces », très colorée et qui nous prouve à quel point la morphologie de ces créatures se modifièrent au grés du temps. Ils mettent en outre en parallèle, tout comme l’avait fait Michel Meurger dans sa remarquable étude « Alien abduction » le rapport entre le morphotype du visiteur ou de la créature de l’espace et les avancées de la science ainsi que les œuvres d’imaginations de chaque époque : les coïncidences sont troublantes.

Tout un univers bariolé, riche en couleurs et aux aspects parfois les plus improbables. Fort heureusement, si le couronnement d’un tel inventaire fut à son apogée dans les « Pulps » Américains et les revues spécialisées dans la science-fiction, les compilateurs eurent l’excellent idée de rouvrir les placards afin de sortir une nombre appréciable de veilles revues et de lourds cartonnages afin de donner également la chance à nos illustres ancêtres de la « sf » Française, la place qu’ils méritent.

C’est ainsi que par ordre alphabétique, de la lettre « A » (comme Accueil, comité d’) à la lettre « Z » (comme Zoo cosmique) vous y retrouverez entre autres,Platon, Galilé, Cyrano de Bergerac,Restif de la Bretonne, Henry de Parville,Flammarion, Méliès ,Galopin, Le Rouge Wells, Buck Rogers, Fanck R.Paul, la planète des singes, la soupe aux choux, Alien le 8 éme passager…..de nombreuses références qui se lisent avec un plaisir d’autant plus grand que chaque page est accompagnée, comme son nom l’indique d’une ou plusieurs photos, peintures, gravures, en rapport avec le thème ou le livre abordé. L’ouvrage rend ainsi justice, grâce à une riche et généreuse iconographie, agrémentée de commentaires pertinents et de précieuses informations à toute une période totalement ignorée de la majorité du public où une fois encore « le merveilleux scientifique » était un genre mineur, une fantaisie d’esprits dérangés à l’imagination fantasque, en dehors de toutes réalités.

Avec un prix très attractif, ce dictionnaire unique en son genre qui ne tardera pas j’en suis certain à enrichir votre bibliothèque, comblera non seulement les vieux habitués du genre, mais également les esprits curieux et téméraires désireux de s’offrir un extraordinaire voyage aux sources de l’imaginaire et du merveilleux.

Preuve s’il en faut que finalement, nous ne sommes pas seuls !

« Dictionnaire visuel des mondes Extra-terrestres » de Yvon Bosson et Farid Abdlelouahab. Editions Flammarion. 288 pages.

 

  sanstitre2zav dans la vieille anticipation en librairie

4 commentaires pour « « Dictionnaire Visuel Des Mondes Extra-Terrestres » Quelques Précurseurs et Autres à L’honneur! »

  1.  
    Philou
    26 décembre, 2010 | 18:03
     

    excellent ouvrage il est vrai !

    Répondre

  2.  
    26 décembre, 2010 | 18:57
     

    Une bible, indispensable à tous les « Grands enfants » que nous sommes, bonne lecture à toi!

    Répondre

  3.  
    Armand Le Biar
    5 janvier, 2011 | 8:33
     

    « Il faut donc saluer aujourd’hui l’excellent initiative de Yves Boisson (Dirige l’agence Martienne) et de Farid Abdelouahab (historien de l’art), de nous avoir compilé ce « Dictionnaire visuel des mondes extra-terrestres[...] »

    Excellent ouvrage mais c’est Yves Bosson qui dirige l’agence Martienne. (L’auteur est sobre de plus).

    Répondre

  4.  
    5 janvier, 2011 | 9:23
     

    Merci pour l’intérêt que vous portez à ce blog et je voudrais présenter mes excuses à « L’agence Martienne » d’avoir ici écorché le nom de son responsable.Petites coquilles qui sont les aléas des passionnés qui sont toujours dans la lune.Peut-être cela vient-il aussi du fait de mon propre nom, j’ai tendance à vouloir agrandir ma famille! ( pourtant je suis sobre aussi)
    Une précieuse anthologie, indispensable à tout amateur qui se respecte.

    Répondre

Laisser un commentaire