« L’imaginaire Médical Dans Le Fantastique Et La Science-Fiction »

Posté le 9 février 2011

Dans cet ouvrage passionnant les auteurs abordent la thématique de la médecine comme source d’inspiration à des genres aussi divers que la littérature, le cinéma, la télévision…. Un sujet qui ne peut laisser insensible les lecteurs de ce blog, habitués aux expériences douteuses de certains praticiens qui au nom de la science repoussent les frontières du possible et….de l’horreur.

A des fins personnelles, pour son propre ego, pour prouver qu’il peut repousser les limites de la mort, recréer ou prolonger la vie, le médecin sera dans certains cas, scientifique dans d’autres savants fous, afin de se disculper ou se donner bonne conscience. La démarche est d’autant plus intéressante qu’il n’existe pas de précédent dans ce domaine et que le seul auteur à avoir accordé à cette thématique un certain intérêt est Jean Jacques Bridenne dans son ouvrage « La littérature d’imagination scientifique » à la page 257 « Quelques cas de la médecine littéraire ».

Maladies, épidémies, rajeunissement, vieillissement, modification, autant de thermes essentiels que vous rencontrerez au fil des quelques 370 pages, d’un ouvrage qui loin d’être exhaustif, n’en est pas moins essentiel et indispensable pour une toute nouvelle approche de ce vaste sujet. Le seul point noir reste le prix, car il me semble que le prix de 40 euros risque de rebuter pas mal d’acheteurs potentiels.

Résumé de l’éditeur

« La médecine fait rêver dans de multiples directions : de la mort soudainement éloignée jusqu’aux cauchemars du corps ouvert, de la figure bienveillante jusqu’à la profanation, de l’antalgique salvateur jusqu’à d’horribles supplices. Alors que le corps intérieur nous est obscur, la science-fiction, le fantastique, la Fantasy et l’horreur nous font découvrir des paysages du corps splendides, étonnants ou répugnants, mais toujours prenants. Pourquoi cette profusion de l’imaginaire médical ? Avec une médecine aujourd’hui rationnelle, on s’attendrait à la fin des passions imaginatives, mais au contraire la science médicale nouvelle a démultiplié les perspectives. La prolifération de l’imaginaire médical est naturelle, car la littérature et le cinéma aiment ses images fortes. Les effets de science sont aussi des effets de fiction et de merveilleux. Le lecteur comprendra l’intérêt de ce travail collectif (grâce au réseau CERLI), mais aussi notre humilité, car nous n’épuisons en rien la thématique. »

« L’imagianire médical dans le fantastique et la science-fiction«  De Jérome Goffette & Lauric Guillaud. Editions Bragelonne.Collection « Essais »

 

2 commentaires pour « « L’imaginaire Médical Dans Le Fantastique Et La Science-Fiction » »

  1.  
    Ferocias
    9 février, 2011 | 13:24
     

    Ah Les Mains d’Orlac!

    Répondre

  2.  
    9 février, 2011 | 13:50
     

    Un classique merveilleusement adapté au cinéma par Karl Freund avec un acteur que j’apprécie énormément « Peter Lorre ». Renard a beaucoup utilisé la thématique « médicale » dans ses romans.

    Répondre

Laisser un commentaire