La Sociéte Des Amis De Régis Messac

Posté le 14 février 2011

Je voudrais réparer une erreur monumentale, pour avoir omis l’existence de Messac lors du questionnaire de Férocias dans « Les peuples du soleil » et du travail considérable de réédition d’une grande partie de son œuvre. Nul n’est prophète en son royaume, mais il est impardonnable de ne pas avoir, ne serait-ce que cité le nom de ce précurseur dans le domaine de la recherche sur le « merveilleux scientifique » et de ses grandes thématiques Je voudrais donc faire ici amende honorable en vous signalant l’existence de « La société des amis de Régis Messac » et de leur superbe et indispensable travail.

Avec un peu retard nous parlerons donc aujourd’hui du dernier volume de la revue « Quinzinzinzili ». Depuis le N°8 est devenu en place de « Le bulletin Messacien », « L’univers Messacien ». Si les qualités des anciens numéros ne font aucun doute, celui-ci devrait tout particulièrement nous intéresser car il ne traite pratiquement que de science fiction ancienne.

On y trouvera donc un portrait de Théo Varlet avec une bibliographie complète. La seconde partie débuté dans le numéro précèdent et intitulée « Comment construire un Mécazoaire » : Christophe Marécaille poursuit ici son introspection du miroir flexible, ou plus exactement des idées d’influence scientifiques que Régis Messac développe dans son roman. Un article sur le thème de la mémoire. Vient ensuite un passionnant dossier sur « Frankenstein et l’homme artificiel ».Une étude totalement méconnue de Messac sur la thématique de « L’homme artificiel » provenant de la revue « La science moderne » de Juin 1927. Pour clôturer cet exemplaire déjà « excitant » il sera possible de lire de nombreuses critiques effectuées à l’époque sur « Les trésors cachés de la littérature populaire des années trente ».

Outre le formidable travail de réhabilitation réalisé par « La société des amis de Régis Messac », dirigé par Olivier Messac il faudra aussi jeter un coup d’œil sur les éditions Ex Nihilo qui rééditent la quasi totalité de son oeuvre dont certaines introuvables de nos jours :

- Valcretin

- La cité des asphyxiés

- Le miroir flexible

- Les romans de l’homme singe

- Micromégas

- Roman policier, fragment d’histoire

- Les premières utopies

Il n’était que justice de ressortir enfin toute cette masse de textes et de documents, afin de comprendre toute la mesure et l’ampleur du travail gigantesque de pionnier qu’effectua cet l’homme qui restera sans contexte le premier grand historien de la science fiction Française et du « merveilleux scientifique »

Abonnement:

Sociéte des amis de Régis Messac.71 Rue de Tolbiac. 75013 Paris

 

La Sociéte Des Amis De Régis Messac dans en feuilletant les revues quinzinzinzili11

2 commentaires pour « La Sociéte Des Amis De Régis Messac »

  1.  
    Ferocias
    1 mars, 2011 | 14:58
     

    Je cite régulièrement Messac et je suis membre de l’association.

    Répondre

  2.  
    1 mars, 2011 | 15:53
     

    C’est une démarche qui ne peut que t’honorer. Cette association est une bénédiction pour les amateurs que nous sommes, un véritable travail de mémoire!

    Répondre

Laisser un commentaire