« Nécropolis » de Jô Wencker

Posté le 20 décembre 2011

« Nécropolis,romans d’aventures et d’anticipations » de Jô Wencker. Le grenier littéraire.1949.252pages

 

Un spéléologue, de retour d’une exploration souterraine constate avec horreur que la fin du monde vient d’arriver. Dehors ce n’est plus que ruines et désolation. Probablement les effets dévastateurs d’expériences nucléaires réalisées depuis quelques mois dans la région. Alors qu’il se croyait « seul au monde » il va découvrir une survivante! Curieuse coïncidence non? Et le récit s’enchaîne sur une sorte de « robinsonnade » où ce nouveau couple d’Adam et Ève lutte pour leur survie dans un monde hostile. Un nouveau départ, pour une nouvelle vie…Pourtant, après quelques semaines passées dans une quiétude et un équilibre parfait (ou presque) ils seront rejoint par un groupe de savants qui va leur expliquer le fin mot de l’histoire. En fait cette catastrophe nucléaire n’a pas réduite à néant notre chère humanité, il s’agit simplement d’un incident localisé suite à l’explosion, dans cette région désertique, d’une centrale atomique : Mauvais endroit au mauvais moment. Ce qu’ils pensaient être les vestiges d’une terre à l’agonie, n’était en fait que la résultante très localisée de cette « mini » fin du monde. Tout est bien qui finit bien et cet incident aura au moins fait un couple d’heureux qui après réflexion sur la folie destructrice des hommes partira se réfugier bien loin des villes, dans une campagne accueillante et régénératrice, à élever le fruit de leur amour. Comme quoi à toute chose malheur est bon.

Un roman à rapprocher des textes évoquant le danger des l’énergie atomique, thématique qui alimenta l’imagination d’un grand nombre d’écrivain dans l’immédiate après guerre, à ranger au coté de roman comme « Et la planète sauta… » de B.R.Bruss, et  « La brèche d’enfer » de Henri Jacques Proumen.

Mon exemplaire porte comme mention : « Il a été tiré de cet ouvrage 400 exemplaires hors commerce sur papier de luxe , constituant l’édition originale et numérotés»

 

2 commentaires pour « « Nécropolis » de Jô Wencker »

  1.  
    Wencker José
    23 juillet, 2012 | 10:46
     

    Roman d’anticipation écrit par mon père en 1947, certaines romans célèbres, parus par la suite semblent parfois s’en être inspiré…

    Répondre

    •  
      26 juillet, 2012 | 13:56
       

      Bonjour
      Merci pour ce message et de l’intérêt que vous portez à ce blog. Auriez-vous des informations supplémentaires sur la vie et l’oeuvre de votre père, afin de composer un dossier plus conséquent?
      Merci pour votre aide et au plaisir de vous lire très prochainement.
      Cordialement

      Répondre

Laisser un commentaire