Un Auteur Allemand et Un Russe: Deux Rééditions Inespérées!

Posté le 15 octobre 2012

 

L’imaginaire ancien et le merveilleux scientifique, ne furent pas seulement l’apanage de la France et il existe de part le monde de nombreux pays où des auteurs écrivirent textes et nouvelles relevant de la conjecture. Toute cette production, fut complètement « étouffée » par la surabondance de la littérature anglo-saxonne, et connu de fait un funeste destin. Oubliée de tous, si ce n’est par une poigne d’irréductibles, toute cette production serait de nos jours condamnée à une disparition totale, si un groupe de passionnés ne s’efforçait de les sortir vaille que vaille,d’un silence bien injustifié.

Lorsque Lauric Guillaud avec la complicité de l’éditeur Michel Houdiard réédita en 2009 le passionnant « L’étrange manuscrit trouvé dans un cylindre en cuivre » de James De Mille (publié pour la première fois en 1888) ce fut  la chance d’avoir enfin accès à un texte rare et majeur concernant les civilisations disparues. Peut-être les prémisses d’une changement de politique concernant la réédition de textes inaccessibles ? Nous le savons tous, la France est relativement avare de ce genre de publications et les lecteurs  ne peuvent  accueillir ce genre d’initiative, qu’avec une joie immense. Car nous sommes non seulement des lecteurs, mais en même temps des « historiens » du genre et avoir ainsi accès à un maximum de romans et nouvelles, nous permet de mieux appréhender la genèse et l’origine d’une littérature beaucoup, plus vaste et complexe qu’il n’y parait.

Nous saluons de fait ces deux rééditions inespérées qui viennent enrichir notre bibliothèque, deux volumes qui nous prouvent s’il en est besoin, de toute la richesse de notre domaine.

D’une part un recueil de nouvelles d’un écrivain Allemand, Carl Grunet « Au royaume de nulle part » avec pas moins de seize nouvelles toutes inédites et publiées pour la première fois entre 1905 et 1908 et de l’autre, un court roman d’une écrivain Russe, Vassili Avenarius et d’un  fort curieux « Histoire extraordinaire d’un Pompéien ressuscité ».

Philippe Guilbert Fonde en 2007, les éditions Nilsane et souhaite je cite : « faire découvrir au public francophone des œuvres marquantes d’anticipation et de science-fiction en langue allemande des XIXe et XXe siècles ». Une excellente initiative, car elle va nous permettre de nous ouvrir les portes d’un pays dont les textes anciens sont relativement rares en France pour ne pas dire inexistants. Il est déjà possible sur son site, d’avoir accès à des nouvelles inédites comme celle de Kurd Lasswitz « La bibliothèque universelle » (1904) qui inspira Jorge Luis Borges pour sa « Bibliothèque de Babel ».En outre il vous sera possible également de commander  un roman de 1930 « Utopolis » de  Werner Illing, qualifié par Philippe Guilbert de  « l’un des meilleurs romans d’anticipation technique et sociale de la République de Weimar ». D’autres romans sont en prévision et nous ne pouvons que souhaiter une longue vie à cet auto-éditeur qui nous donne ainsi la chance d’accéder à des titres inconnus.

De leurs cotés, Viktorya et Patrice Lajoye, que les amateurs du genre connaissent déjà pour leur excellent travail sur le site « Russkaya Fantastika », nous proposent un texte également inconnu pour le « commun des mortels », puisque les fouineurs acharnés auront peut-être la chance de le posséder dans sa rare édition Française et pour cause, car paru dans « La nouvelle Revue » en 1898 en trois parties. Nous admirons l’implication de Patrice Lajoye dans les littératures Russes et son magnifique travail sur quelques merveilleuses anthologies du genre et nous ne pouvons, une fois de plus, que saluer cette louable et formidable initiative en rééditant ainsi des textes rares et introuvables.

Mais il ne faudrait pas que de telles bonnes volontés s’émoussent et même si je devin que c’est avant tout la passion et l’amour pour ce genre de littérature qui les motive, acheter leurs ouvrages , c’est aussi faire preuve non seulement de bon sens en faisant l’acquisition de quelques perles rares, mais c’est aussi de permettre une certaine reconnaissance pour tous ses passionnés du genre qui oeuvrent dans l’ombre pour le réhabilitation de textes oubliés mais également pour notre immense curiosité conjecturale. Alors les amis, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Je me permets de reproduire les notes des éditeurs afin de vous présenter les ouvrages de la façon la plus simple et concise.

 

« Au royaume de nulle part » de Carl Grunert. Nouvelles d’anticipation (1905-1908). Editions Nilsane. 2012 Collection « Arche de Noé ». Disponible à la boutique « Lulu.com »

Le radium peut-il influer sur le cours du temps ? Certaines histoires d’amour requièrent-elles une modification de la composition de l’atmosphère? Les extraterrestres sont-ils déjà parmi nous ? Peut-on s’égarer dans les méandres de l’Histoire ? Qu’est-il advenu de la machine à explorer le temps de H. G. Wells ?

La lecture de Jules Verne permet-elle d’aborder sereinement un naufrage en ballon ?

La tête d’un être humain peut-elle survivre sans son corps ? La médecine martienne pourrait-elle sauver l’humanité ?

Tels sont quelques-uns des thèmes abordés par l’auteur de ces nouvelles du début du XXe siècle.

Ce volume rassemble dix-sept nouvelles d’anticipation de l’écrivain allemand Carl Grunert(1865-1918) parues dans trois recueils successifs : « Les Hommes de demain » (1905), « Des ennemis dans l’univers ? » (1907) et « L’espion de Mars » (1908)

Les textes d’anticipation de Cari Grunert sont proposés pour la première fois en traduction française et accompagnés d’un appareil de notes, d’une postface, de la liste des oeuvres de l’auteur et de repères bibliographiques. Un index nominum permet également de s’orienter dans les différents textes présentés.

 

« L’Histoire extraordinaire d’un Pompéien ressuscité » de Vassili Avenarius. Auto-édité. Disponible à la boutique « Lulu.com »

Auteur totalement inconnu de nos jours en France, Vassili Avenarius k (1839-1923) fut particulièrement célèbre à la fin du XIXe siècle et du XXe pour ses contes pour enfant.

Isolé au sein de son oeuvre, « L’Histoire extraordinaire d’un Pompéien ressuscité » est un récit de science-fiction avant l’heure, qui voit le retour à la vie d’un habitant momifié de Pompéi, un retour qui a pour cadre une Italie moderne, avec ses savants misanthropes, ses ouvriers presque esclaves, ses journalistes filous et ses Anglais voleurs. Avénarius livre au travers de ce récit non pas une satire, mais une critique du monde moderne, de sa frénésie, de son absence de morale quand tout est tourné vers l’argent roi. Un récit injustement oublié qu’il nous fallait ressusciter…

 

 

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

2 commentaires pour « Un Auteur Allemand et Un Russe: Deux Rééditions Inespérées! »

  1.  
    Ferocias
    15 octobre, 2012 | 16:12
     

    Oui il faut rééditer…
    Mais, première objection, comme je le disais ailleurs c’est parfois un peu décourageant quand on voit le nombre de ventes.. Heureusement qu’avec le numérique et l’impression à la demande les coûts sont bien moindres.
    Mais deuxième objection :P ourquoi se casser la tête alors que celui qui réédite possède les textes? Mais bon la passion l’emporte sur le reste et l’on est content quand on a fait découvrir des textes que l’on affectionne ou qu’on estime importants pour l’histoire du genre même si ce n’est qu’à quelques personnes.

    Répondre

  2.  
    16 octobre, 2012 | 13:42
     

    Rééditer , c’est faire partager une passion, qui certes nous coûte du temps et un peu d’argent mais si nous ne passions pas outre, nous ne serions pas ici à discuter d’un genre d’une richesse incroyable, à découvrir des choses d’un intérêt certains. Merci pour ton sympathique message!;)

    Répondre

Laisser un commentaire