• Accueil
  • > « Inventions Baroques & Guerre Maritime » Par H.Lanos
« Inventions Baroques & Guerre Maritime » Par H.Lanos

Posté le 11 mars 2015

 

 

Dans cet article de la revue « Je sais tout » N° 125 du 15 Avril 1916 intitulé « Quelques inventions baroques relatives à la guerre maritime. Rêveries de maniaques ou visions de précurseurs » l’auteur , un certain Francis Marre, chroniquer scientifique lors de la grande guerre, va trouver le terrain favorable pour mettre en exergue les derniers progrès technologique et d’en dresser « ses incalculables conséquences sur les destinées du monde ». Véritables catalogues d’inventions folles, son article est en outre agrémenté de magnifiques compositions de Henri Lanos, une occasion supplémentaire de vous faire partager le talent de ce merveilleux artiste . Quelques unes des inventions ici décrites, semblent venir tout droit d’un roman de Albert Robida, grand spécialiste des guerres futures et n’auraient à mon avis, pas dénoté dans le très célèbre ouvrage de G. de Pawlowski « Inventions nouvelles et dernières nouveautés » (Bibliothèque Charpentier 1916).

A croire que les machines de guerre furent toujours une source d’inspiration pour nos illustres écrivains !

lanos invention barique 1

 L’éperon-dard à gaz asphyxiants

« C’est une arme terrible, assez robuste pour percer une épaisse coque d’acier et garnie de crochets. On la fixe à la quille des navires de guerre ou de commerce.Dès que le navire ainsi armé a défoncé un sous-marin, ds gaz toxiques se dégagent de l’extrémité de l’éperon et asphyxient l’équipage »

 

lanos 2

Doubles-coques pour écarter les mines sous-marines

Pour protéger les navires de guerre des mines sous-marines, on a imaginé de les doter d’une doublure extérieure, formée d’un treillis de lames d’acier et qui, articulée sur toute kla lonueur de la quille, peut-être plus ou moins écartée du bateau, au moyen d’un dispositif assez simple de poulies ou câbles »

 

lanos 3

Un jet d’eau qui fait dévier les torpilles

« Pour écarter le terrible engin du navire menacé, un esprit original à proposé de lancer contre lui un jet puisant d’un fluide quelconque, air ou eau sous pression, chassé par d ’énormes pompes centrifuges »

 

lanos 4

L’aéroplane sous-marin

« Cet extraordinaire avion replie ses ailes au moment où il se pose sur les flots, les ramène contre sa coque et se trouve prêt à plonger, comme le plus vulgaire des submersibles »

2 commentaires pour « « Inventions Baroques & Guerre Maritime » Par H.Lanos »

  1.  
    Fiasson jean-Louis
    11 mars, 2015 | 12:42
     

    Fascinant mais une image est dupliquée, dommage !

    Répondre

  2.  
    11 mars, 2015 | 18:10
     

    Voilà s’est réparé ( la faute du titre aussi)
    Merci à vous, le matin les yeux ne sont pas en face des trous!
    Cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire